Hôtel Atafana - Île Sainte-Marie - Madagascar

Hôtel Atafana - Antanandava - BP 14 - Île Sainte-Marie - 515 - Madagascar - + 261 32 70 252 50
 
           

Sainte Marie (Nosy Boraha en malgache) est une île granitique située au large de la côte est de Madagascar, à une centaine de kilomètres au nord de Tamatave, 35 km de Soanierana-Ivongo et 7 km de la Pointe à Larée. Longue de 63 km, elle mesure 5 km dans sa partie la plus large. Son altitude maximum est de 114 m.

Sainte-Marie a toujours été liée à l'histoire de la piraterie dans l'océan indien. Plusieurs de ces flibustiers y avaient élu domicile au XVIII ème siècle. Ils s'en servaient de base arrière pour leurs opérations sur les navires de la compagnie des Indes.

On y accède par avion de Tananarive ou de Tamatave ; par bateau de Tamatave, Soanierana-Ivongo ou Manompana; en pirogue de la Pointe à Larrée.

A voir, à faire:

Les baleines à bosse :
De fin juin à septembre, les baleines à bosse quittent les eaux froides de l'hémisphère sud pour venir s'accoupler et mettre au monde leurs baleineaux dans le canal de Sainte Marie. C'est un spectacle inoubliable, surtout si vous avez l'occasion de les voir bondir hors de l'eau.
Plusieurs opérateurs proposent des sorties en mer pour les observer.
Renseignez-vous sur place sur les tarifs et les prestations qu'ils proposent.
Attention: l'observation des baleines est règlementée afin de préserver ce patrimoine national. renseignez-vous auprès des prestataires.
L'île aux nattes :
A l'extrême sud de l'île, on y accède en pirogue. Belles balades à faire dans l'île, notamment jusqu'au phare Blévec. Des plages magnifiques.
Le cimetière des pirates :
L'accès est situé juste après la digue sud en venant de l'îlot Madame. Un droit d'entrée est demandé mais méfiez-vous des guides improvisés demandant des tarifs prohibitifs. Quelques tombes de pirates, mais pas uniquement, il y a notamment celle d'un administrateur, et il y aurait une fosse commune qui était destinée aux bagnards.
L'église d'Ambodifotatra :
La plus ancienne église de Madagascar, elle est fermée au public hors des services religieux (notamment le dimanche matin).
Le fort :
On y accède par le chemin après la poste d'Ambodifotatra. La Compagnie des Indes Orientales en est à l'origine ; il a ensuite servi de bagne. Dorénavant, il est occupé par l'armée malgache.
La tombe de Sylvain Roux se trouve près de l'entrée. Magnifique vue sur l'îlot Madame.
La baie d'Ampanihy :
Magnifiques mangroves sur la côte est. Belle balade à faire en pirogue.
La forêt de Kalalao :
Une balade d'une journée a faire au départ de Maromandia pour rejoindre la côte est. Ne pas hésiter à se faire accompagner par un guide (se renseigner à l'hôtel Atafana) qui vous fera découvrir la faune et la flore de Sainte Marie.
Le phare Albrand :
Au nord de l'île, il date de 1931. On peut le visiter en demandant l'autorisation au gardien qui se fera un plaisir de vous accompagner à la passerelle (attention où vous mettez les pieds, la passerelle est quelque peu rouillée!!!).
La piscine naturelle :
A Ambodiatafana, au nord de l'île. Plusieurs bassins alimentés par la mer protégés par une barrière rocheuse.